retour à l'accueil de primaquatre.info
Retour au menu











Accueil Avant la rénovation Renovation






article précédent - Une fenêtre à l’étage article suivant - Une vrai fosse de 3000 litres

Opération pierres du jardin
Et encore un peu de marteau piqueur
Le 7 mai 2007


Deux jours de travail de Week-End, une fois n’est pas coutume.

Tout d’abord opération jardin avec un autre voisin qui est venu avec son tracteur pour nous enlever les cinq ou six grosses pierres qui empêchaient de pouvoir passer la tondeuse dans le fond du jardin.





Beau Papa en action avec le mini tracteur tondeuse.



Les grenouilles vont bien, elles sont moins bruyantes qu’il y a un mois.


Côté maison, Fabienne s’est lancée dans la peinture.




Pour ma part, j’ai attaqué la fenêtre de la salle à manger, le problème c’est que le tableau était un peu trop petit et qu’il a fallu élargir... et que la pierre est dure dure.



Le marteau piqueur a été accroché au plafond pour le maintenir en l’air... Même comme ça c’est épuisant.


Madame s’est également lancée dans la réfection de la porte fenêtre de la cuisine. Derrière on voit que la fenêtre est enfin en place.



Une bétonière m’a permis de boucher tous les trous qui restaient et de réaliser le seuil de la fenêtre de l’étage que j’avais fixé en début de semaine.




Article publié par : jmchoisy
0 signatures à cette pétition
Date Nom et site Web Message
2 Messages
  • Opération pierres du jardin

    11 mai 2007 22:26, par Davido

    Je ne sais pas où ils l’a piqué son tracteur, mais sa palque d’immatriculation n’est pas tres catholique...

  • Opération pierres du jardin

    9 décembre 2009 15:42, par piterre

    des petites pyramides au toit arrondi : Des tazotas ! Partout alentour, on devine des pierres, des pierres…à perte de vue, d’un calcaire blanchâtre ou roux...comme des pierres à chaux ! Sauf qu’ici, dans cette plaine, c’est une plaie. Et jadis, c’était pire : La charrue avait du mal à passer, le blé et le maïs à pousser. Alors, il a fallu épierrer.

    Mais comment débarrasser les champs de ces croûtes, sans moyens adéquats ? Le paysan arrachera donc lui-même ces pierres à la sueur de ses muscles et souvent à main nue. Que faire ensuite des roches collectées ? On érigera d’abord des murets pour séparer les parcelles de terrain, on fera des clôtures pour



Une Une